A la découverte du parc naturel régional des Cévennes

Unique parc existant en moyenne montagne, le parc régional des Cévennes est un endroit qui regorge de magnifiques paysages. L’air pur et la chaleur du Sud sont autant d’atouts naturels qui en font un endroit d’exception sur le plan touristique.

De nombreuses activités de plein air y sont proposées au quotidien, que ce soit pour un weekend où un long séjour touristique en solo, en famille ou entre amis au sein d’un camping dans les Cévennes.

Origine du parc régional des Cévennes

L’idée de création d’un parc régional est née du désir manifeste des cévenols en 1913. Des années plus tard, ce parc d’une superficie de 321 380 hectares, localisé dans les départements de la Lozère, du Gard et de l’Ardèche, verra le jour le 2 septembre 1970. On note une forte densité humaine aux alentours du parc (41 000 habitants), et ce, en raison de sa situation géographique privilégiée. La population est essentiellement composée d’éleveurs et d’agriculteurs.

Une richesse diversifiée et une réserve mondiale de biosphère

Le parc regorge de nombreuses zones forestières, des landes, des steppes, des pelouses ainsi que des milieux secs ou humides, ce qui permet d’avoir un cadre de vie favorable à la présence de plus de 2 410 espèces composées de mammifères, de reptiles, d’insectes, de rapaces… Outre les espèces animales, le parc abrite aussi plus de 11 000 espèces végétales.

Le parc bénéficie également d’un patrimoine culturel remarquable avec plus de 150 sites et monuments reconnus à l’image du patrimoine bâti et du patrimoine vernaculaire. On note aussi les gorges du Tarn et de la Jonte ; les grottes Aven Armand, Dargilan et Bramabiau ; les chaos, et le bois de Païolive.

L’une des caractéristiques majeures du parc régional des Cévennes est liée au fait qu’il abrite de nombreux habitants, et cela n’est pas sans conséquence. En effet, dans un souci de développement écologique, il convient de créer des conditions favorables ou de trouver des solutions en vue de sauvegarder le patrimoine naturel et culturel. Cela a permis non seulement de consolider les activités agro-pastorales, mais aussi garantir le développement de la biodiversité et la qualité des paysages.

Il faut retenir que grâce à ce parc, le territoire des Cévennes a été distingué réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO en 1985 en raison de l’équilibre remarquable créé entre l’homme et la nature et en tant que patrimoine inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité pour l’environnement culturel riche favorisé par les activités agro-pastorales des Causses et des Cévennes.

Visite du parc régional des Cévennes

Une façon simple et amusante de visiter le parc est de le faire à pied. Il existe plusieurs pistes de randonnée, hormis le Tour des Cévennes de 130 km, ainsi que de nombreuses routes avec des distances plus réduites.

Il est possible de visiter le parc à l’aide d’un âne, à cheval, à vélo.  Des activités telles que le canoë, kayak ou l’escalade offrent aussi l’occasion de découvrir autrement les paysages de rêve du parc.  

Categories: Divers